au revoir Kilpisjärvi

rallarros___369_.jpg

rallarros___371_.jpgJ'ai pleuré en quittant Kilpisjärvi.

Le bus parcourt la route que j'ai faite à vélo et je suis stupéfait. Pendant 15 jours rien ne s'est passé dans ma tête et je m'étonne de la difficulté du parcours, à mon niveau, sur mes 400 derniers kilomètres.

Après Tornio, Rovaniemi, nous parcourons une Finlande sans paysage à travers les forêts. Au dessus de chaque siège on peut appuyer sur le bouton "stop" et le chauffeur s'arrête en forêt plantée (rase campagne) aux arrêts prévus tous les 10 km environ. Ces arrêts sont sans nom, mais les gens montent et descendent alors qu'il n'y a pas de maison. Des femmes habillées comme toujours d'un polo décoloré et sans forme font 100 km avec un seau en plastique et un sachet de chez Lidl.

Le chauffeur téléphone et d'une main fait du slalom entre les rennes à 80 km/h.
rallarros___370_.jpg

Partage

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet