And the winner is rallarros-express / Trelleborg

rallarros___1132_.jpgArrivé sous le panneau de bienvenue à Trelleborg j'ai tout de même eu quelques émotions et découvert une nouvelle manière d'esquisser un pleurer qui doit remonter à une assez prime enfance. Ce pleurer m'est arrivé plusieurs fois cet été et aussi en arrivant à Kilpisjärvi.

Après 1400 km en Finlande et en Laponie, ce qui n'aurait dû être que 583 km en Suède a fini par être un parcours de 918 km avec le vent de face sauf une après midi complète. Le trajet en Suède était bien plus pénible à cause de la route aux dénivelés constants et souvent un peu trop raides pour moi. Il n'y a pourtant pas de montagne dominante.

Il semble que j'ai eu une chance énorme car tout le monde me dit qu'il a plu tout l'été sans arrêt en Suède. Aussi je me dis que je ne pourrais jamais avoir la force et l'envie de le refaire sous la pluie.

Hier pourtant, la route était l'une des plus tranquilles car j'avais paramétré le gps en Parcours Cyclables ce que l'on peut faire dans le sud de la Suède sans devoir faire des routes de terre comme en Finlande dès l'extrême sud.

Envoyé depuis mon ordiphotophone HTC Desire HD

rallarros___1140_.jpgrallarros___1150_.jpgrallarros___1151_.jpgrallarros___1160_.jpgrallarros___1167_.jpgrallarros___1172_.jpgrallarros___1182_.jpg

Partage

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet