Fin du voyage en vélo

20130810_1229462084624808.jpg

Tradition et modernité comme au Japon. 20130810_1229502054254793.jpg

20130809_194456-379478963.jpg Je descends dans le pays de la nuit à Helsinki en bus. C'était mon troisième voyage à vélo et le dernier si haut au dessus du cercle polaire. Le pari est toujours trop osé avec le climat. L'année dernière j'avais souffert, cette année j'ai gagné. Il y a 3 ans c'était parfois à la limite

L'année prochaine c'est: Helsinki > Turku > ferry pour Åland, un pays libre à l'entrée du Golfe de Bothnie entre Suède et Finlande qui ne parle ni le finnois ni le suédois et qui ne fait pas partie de l'UE > ferry Stockholm Kapellskär > descente sur Trelleborg par les 2 grands lacs. Car j'aspire à plus de culture suédoise.

La boîte-pédalier pinion.eu à 18 est excellente. Il faut "juste" avoir un cable de rechange et son kit de montage. Mon plateau de 24 est obligatoire avec des roues de 20' et avec une charge de trekking. J'ai utilisé uniquement le pignon de 28 sur ma roue arrière sur 1000 km de Umeå à Tromsø. L'année prochaine j'aurais même un pignon de 30 ou de 32 pour les cas extrêmement difficile où les autres cyclistes du voyage posent pied à terre. En recumbent on a 30% de puissance en moins. Merci de m'avoir lu.

Partage

Commentaires

1. Le 10. août 2013, 09h35 par Randonneur

Bonjour,
Votre présentation, il y a quelques jours, des résultats obtenus avec le trike et comparés au vélo droit appelaient un complément de réponse que j'espérais ainsi que(je l'imagine) de nombreux pratiquants du cyclo-camping.
Avec votre billet du jour nous partageons le plaisir de cette certitude qu'il pourra y avoir grace au vélo couché d'autres voyages. Même si ce n'est pas à une vitesse moyenne d'épreuve cyclo-sportive!!!!
Merci et bon retour.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet