de Helsinki-Vuosaari à Forssa

J'ai fait 129 km. Altitude cumulée 1071 mètres. Je suis à Forssa.

La route était belle et cette fois ci je ne me suis pas planté comme il y a deux ans pour rejoindre le Scandic Hotel à Forssa. Il y a deux ans ça m'avait demandé 165 km. Pour l'instant je ne suis plus capable d'une telle distance.

La route était juste un parcours de transit, elle n'a rien d'attachant. Vallonnée et sans horizon remarquable, mais pas comme plus au centre ou à l'est avec cette alternance interminable de lacs et de sapins. Sur les derniers 20 kilomètres on sent l'influence de la Suède,  les grands corps de ferme sont de nouveau rouges.

Le contournement de Helsinki en direction du Nord-Ouest m'a donné exactement 40 km de piste cyclable, ce qui n'est pas obligatoirement un hit pour de la longue ditance, car aux croisements et giratoires il y a toujours de beaux tunnels avec descentes et montées abruptes de 18 à 20%, mais les mémés me dépassent.... avec des vélos rouillés.

Peut être je suis demain à Pori, au Golfe de Bothnie. La route va carrément s'aplanir et les 120 km pour rejoindre la mer devraient être moins fatiguant.

Savez vous pourquoi je vais à Nordkapp?  Pour une raison personnelle, et pour manger du crabe royal. Ces 4 dernières années je n'étais qu'à 150 km en projection,  environ 1°, et ça aurait été trop bête de terminer ma vie de cycliste sans y avoir été >>> Allez voir Nordkapp.tv

Encore un hôtel où l'on croit que je suis un handicapé.  On m'a demandé d'utiliser au garage une place dédiée.

J'ai toujours plaisir à dire que le restant de l'année est une salle d'attente où je m'emmerde. Ici la dalle plasma diffuse une émission de variété, oh pardon, une émission culturelle, dans laquelle des blondes chantent sur des airs de tango des "mi corazon" à la volée. La Finlande est le second pays au monde où l'on danse le tango. Ici on ne rigole pas avec le tango. En comparaison,  les allemands auraient un plumeau dans le derrière.  En Finlande c'est tout et jamais rien, il n'y a que peu de temps pour se la pécho avant le retour de la nuit polaire. Ce soir,  c'est Maria Tyyster qui élue Reine du tango. Enfin, je n'adhère pas à ce tango-ci. Les ingrédients sont là,  mais je ne dispose pas du code finois, pour voir où est le coeur.
20140712_212128.jpg


20140712_212929.jpg
20140712_222423.jpg

Partage

Commentaires

1. Le 13. juillet 2014, 10h02 par Claude de Kehl

Salut Thomas,
je vois que c'est bien parti pour cette nouvelle balade. Une bonne bière après 128km c'est plus que mérité. Bonne continuation et rapporte nous aussi du crabe royal, au BB c'est super.
Claude de Kehl

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet