Varsågod - Ole Hyvä / Vers le terminal de Vuosaari

20160822_092137.jpg
 

Pendant ce voyage j'ai atteint le bonheur absolu du sud au nord de la Scandinavie sur 2600 kilomètres. C'était peut être les plus belles vacances de ma vie. Il ne s'est rien passé. Je suis allé au nord, c'est tout.

Il n'y a pas eu mes Lofoten et Vesterålen, et pour un "grand" connaisseur des ces pays que je sillonne depuis plus de 10 ans en automobile de 1925 puis à vélo, il n'y a eu que du ciel, de l'eau, des sapins, des bouleaux, des herbes et du silence. Le corps a fait ce qu'il avait à faire, et l'esprit était absent ou quelque part auquel je ne donne ni ne cherche un nom.

Aujourd'hui je termine mon 47ème jour d'expédition à vélo en Scandinavie et en Finlande pour cet été 2016. Avec les 20 kilomètres qui me séparent du Österhamnen, le port-est, et les 130 kilomètres qui me restent de Travemünde Lübeck à Rostock pour rejoindre ma voiture qui m'attend à l'hôtel, je serais à 2880 kilomètres en tout. C'est mon plus long voyage à vélo. Ma remorque doit atteindre en fin de voyage les 30 kilos avec les cadeaux, les souvenirs et surtout les "beaux livres" que j'ai achetés à Helsinki sur l'architecte Alvar Alto, les peintres Akseli Gallén-Kallela et Edelfeldt et sur la peinture finlandaise.

Ce voyage se termine sur une note triste, mais ça doit être le prix à payer pour le retour chez les humains. Hier je ne suis pas sorti de ma chambre pour régler ma radio interne sur leur émetteur.

Avant hier je me suis fait traiter de fasciste parce que j'ai rappelé que ce sont le Réformateur Agricola et l'écrivain, poète et médecin Elias Lönnrot qui sont à l'origine du finnois écrit et actuel. Ce sont eux qui dans une oeuvre de toute une vie ont normé et standardisé la langue, les phonèmes, le vocabulaire, la syntaxe et la grammaire. C'est une vérité historique, culturelle et nationale de la Finlande. Vous avez une première explication ici >>> https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Finnois

2016082211270300.jpg
 

 

 

Partage