Le peintre suédois Anders Zorn de Mora en Dalécarlie

Après mon abandon le premier jour de ce qui aurait dû être à vélo ma 7ème expédition arctique et Nordkapp 3.0, j'ai en toute impréparation de retour à Strasbourg actionné un Plan B en fiabilisant in extremis le système de refroidissement de ma MG B. Et je surfe de pics du destin en pics du destin: det är ödet, det är bara ödet !

Sur mon site d'analyse économique RzM67, en ligne depuis le 6 janvier 2006, j'ai illustré récemment le 27 mai 2017 l'un de mes posts sur "Renégociation des Traités européens et les Accords de libre échange de nouvelle generation CETA, TTIP, JEFTA, TISA"... avec des tableaux du peintre Anders Zorn que j'avais découvert à cette occasion >>> "Renégociations des Traités Européens / Dialogue avec la Société Civile... des lobbies / Accords de libre-échange JEFTA, CETA, TiSA, TTIP".

Et, obs, j'étais tombé au camping de Falun il y à 8 jours sur un flyer au sujet du musée Zorn à Mora à 96 km, et encore plus au nord. J'y suis donc le 8 et le 9 août.

Voici ce que je lis sur ce flyer >>> "Zorn och Frankrike är temat för Zornmuseets sommarutställning 2017. För första gången ägnas en hel utställning åt de åtta år som Anders Zorn och hans hustru Emma hade sin fasta adress på Boulevard de Clichy i Paris. Det var en tid då Zorns internationella karriär tog raketfart. Kända konstnärer, fransk kulturelit och prima ballerinor passerar revu i en utställning som rõr sig från Paris' mest exklusiva miljöer till konstnärsateljéer. Med mästerlig teknik porträtterade Zorn i målningar och etsningar några av den tidens mest färgstarka personligheter. Verken från denna tid hör till de bästa konstnären skapat."

Et voici ma traduction>>>  "Zorn et la France" est le thème de l'exposition d'été 2017 du musée Zorn.  Pour la première fois une exposition est entièrement dédiée aux huit années durant lesquelles Anders Zorn et son épouse habitèrent Boulevard de Clichy à Paris. C'était la période où la carrière internationale de Zorn a eu une envolée fulgurante. Des artistes connus, l'élite culturelle française, ou des primaballerines passent en revue dans une exposition qui va des milieux parisiens les plus exclusifs jusqu'aix ateliers de l'artiste.
Avec une maîtrise technique Zorn a réalisé en peintures ou en gravures de nombreux portraits des personnalités les plus hautes en couleur de cette époque.
Les oeuvres de cette période font partie du meilleur de ce que l'artiste a créé."
------
Zorn a habité Paris 10 ans après Carl Larsson de Södbrun que je vous ai fait découvrir la semaine dernière.

Partage

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet