Anders Zorn, Sveriges impressionistisk målare

Dans billet précédent vous avez vu que Anders Zorn, 1860-1920, fait partie de mon imaginaire depuis le 27 mai 2017. Je visite aujourd'hui son museet et son gården.

L'exposition de cette année à Mora est dédiée à sa période française. A Paris il a fréquenté les peintres finlandais Edelfelt et Akseli Gallén-Kallila que je vous ai exposés sur ce travelblog l'été dernier 2016 à mon retour du Nordkapp à vélo. Zorn a aussi été l'ami de Degas, Monnet, Anatole France, Rodin, etc

Anders Zorn et Carl Larsson sont les deux peintres les plus connus de Suède. J'ai donc eu la chance que mon voyage à l'aveuglette m'ait dirigé cet été 2017 vers eux. Ma préférence va à Zorn et ses autoportraits.

Ses autoportraits montrent une détermination très intérieure, comme tous ses portraits masculins.

Rodin.

Anatole France.

La femme, ou son épouse, est douce et d'un style impressionniste. Anders Zorn a été influencé par le "Salon des Refusés" (De refuserades salong), par l'École de Barbizon et les peintres impressionnistes.

.

Partage

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet