Karlstad sur le Lac Vänern

C'est le 3ème plus grand lac d'Europe avec 140 x 60 kilomètres, donc comme l'horizon disparaît après 40 kilomètres, on ne voit pas le bout. Les 2 autres grands lacs sont en Russie. Je suis étonné d'avoir vu à Karlstad de grands cargos et des portiques de transbordement de containers. Karlstad est au nord.

La route intérieure, Inlandsvägen, était belle depuis Mora. 237 kilomètres dėcapotė et 2 pulls, le heaume de cuir et les gants, et chauffage pour les pieds. Il a fait 12° au départ et 18° à l'arrivée. La MGB est une vraie voiture

Dans les campings, je suis quasiment toujours le seul avec une tente, sinon les roulottes automotrices ou tractées sont collées comme des sardines à côté des bornes d'électricité.

Mon språkbegåvning, aptitude aux langues, me permet de faire de bons progrès en suédois, et de laisser derrière moi mon pays d'origine que je n'aime plus depuis au moins dix ans.

Entre béarnäs et ajoli...

Ceci est un räckmacka, des crevettes sur du pain d'épice. En macka = en smörgås = un sandwich. Räckor = les crevettes, le singulier räcka ne se dit pas. Smör = beurre, bröd c'est clair, et gast aussi.

Je reste une semaine à Karlstad pour mon suédois et plus en fonction de ce qui me tombe sous le nez.

Pour mon suédois les changements des accents régionaux me sont un bon exercice, mais exprès je roule les "r" comme en Laponie. J'ai lu que l'accent Sámi est mal vu, car pour les norvégienset les suédois du sud mais aussi pour les finlandais du sud, les Sámi passent pour être des ploucs... ou pour quelque chose d'aussi mal vu en France que les roms et les tziganes.

.

Partage

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet