Stevens P18 Lite + équipement électrique Maxon Bikedrive MX 25

Le système Maxon Bikedrive mène de catastrophe en catastrophe.

Mais d'abord lisez jusqu'au bout.

J'ai fait équiper à Bâle chez Ost &Gemüse mon vélo hambourgeois Stevens P18 Lite d'un kit électrique Maxon.
Avec la boîte Pinion de 18 vitesses dans le pédalier, la courroie crantée Gates, mon vélo a reçu l'équipement électrique de la firme Suisse Maxon qui est un leader mondial dans le domaine des moteurs électriques et qui a équipé les robots qui ont roulé sur la planète Mars.

Il y a juste une manette rotative au guidon qui permet 3 niveaux d'assistance en continu ou la roue libre. Une position temporaire à retour automatique est possible pour une position boost si on pédale ou pour une "walk-assist" si on remonte de son garage en poussant le vélo. La position boost livre 50 Nm, le walk-assist pousse à 3 km/h, et les positions Power 1 à 3 donnent respectivement 10 Nm, 20 Nm ou 30 Nm. Il n'y a pas de display, les leds de la manette suffisent.

La batterie de 360 Wh est un prêt de la maison Maxon qui me sera échangée contre une batterie à 500 Wh dès qu'elle sera mise sur le marché en janvier 2018.

Bien que le moteur Maxon Bikedrive délivre un rendement exceptionnel de 85%, la batterie de 360 Wh est exagérément trop petite et ne permet qu'une autonomie maximale de 41,49 kilomètres sur le plat, sans vent et sur une route de campagne sans feux-rouges.

Sur ce point Maxon se situe donc gravement en-dessous de la concurrence. Je me demande si une batterie de 500 Wh est suffisante, et c'est peut-être pourquoi Maxon a retardé de 6 mois la mise sur le marché. Peut-être que la "grande" batterie sera encore plus puissante que les 500 Wh annoncés. Pour l'équivalent de 2500,- € le kit ce serait la moindre des choses.

C'est un moteur à engrenages planétaires qui fait un léger bruit, mais qui est amusant et s'oublie vite. En roue libre il est effectivement libre à la différence des Bosch, et le passage au-dessus de la barrière d'assistance est comme sur un vélo normal, ça ne freine pas et on peut atteindre les 30 km/h sur le plat sans le frein "Bosch".
Avec ce Maxon je ne roule qu'avec Power 1 ce qui me suffit pour croiser entre 27,4 et 28,2 km/h. Le Maxon délivre 500 Watts au maximum.

Contrairement au S-Pedelec Bosch de mon ancien P1000 Fahrradmanufaktur que j'avais, la puissance délivrée par Maxon est constante. Le Bosch délivrait une puissance en % proportionnelle à celle que le cycliste fournit, jusqu'à une limite de 350 Watts. Je fournissais toujours 145 Watts musculaires en moyenne sur le très long terme.

Hormis cette batterie, je suis content de mon achat, mais il faudra absolument que Maxon livre une VRAIE batterie.

En paysage plus vallonné un cycliste moins entrainé que moi doit passer à Power 2, et l'autonomie ne serait alors plus que de... 30 kilomètres. En Power 3... !!!! ????
Mon Bosch S-Pedelec me permettait avec 50% d'assistance et une batterie de 400 Wh (372 réels) pas moins de 87 à 92 kilomètres, et avec la 500 Wh 115 kilomètres.
Mais je ne roulais jamais à 45 km/h, mais comme avec ce Stevens Maxon à 26/27 km/h. Ce Maxon est vendu pour 25 km/h, mais il régule doucement et on a encore un reste d'assistance à 27,4, voire 28,2 km/h.
Depuis le 27 X, je suis en contact avec 3 (TROIS) Directeurs de la société Maxon à Giswil en Suisse. Pour beaucoup d'objets je suis un peu une sorte de pilote d'essai: la remorque BeeZ que j'ai même fait améliorer, le trike HPV avec la boîte Pinion, la remorque fermée TZC, le tube de selle byschluz, et maintenant le kit Maxon Bikedrive.

màj du 9 XII 2017: De catastrophe en catastrophe: ces trois Directeurs de Maxon, qui m'ont tous séparément appelé au téléphone et répondu à mes mails, m'ont pris pour un idiot. Ils se sont tous contredits d'un contact à l'autre, une fois il fallait qu'ils réduisent par software la puissance du moteur, et après ils disaient le contraire. Tous m'ont toujours parlé de la topographie, et j'avais beau leur dire que mon trajet-travail est à 0% de montée, avec 1 seul feu rouge, sur une piste cyclable en asphalte, la plus grande partie en forêt et sans stop-and-go. Au final j'avais à chercher à Bâle le 27 XI une nouvelle batterie de 360 Wh, un nouveau chargeur et une nouvelle poignée électronique.

Le résultat est catastrophique et une honte pour Maxon:

la poignée électronique a été électroniquement transformée à mon insu par Maxon
- La fonction "Walk Assist" pour monter à pieds du garage et la fonction Boost sont totalement mortes.
- Power 1 est entièrement réduit, tire jusqu'à 15 km/h et ne fait plus rien du tout à partir de 20,3. Il n'y a plus de loin les 10 Nm.
- Power 2 est un peu réduit mais à partir de 23 fait un effet d'élastique en accélérant et ralentissant tout seul.
- Power 3 est resté le même.

Je vais demander le remboursement intégral à Maxon.

màj du 2 I 2018: toujours de catastrophe en catastrophe: suite à un mail où j'exige le remboursement le 18 XII 2017 je reçois immédiatement un mail de l'un des Directeurs de Maxon qui m'informe qu'il est "geschockt über meine Unzufriedenheit - choqué de mon insatisfaction", mais qu'il vont "de nouveau faire un geste commercial et me mettre à disposition une 3ème poignée électronique et une 3ème batterie" chez mon marchand de vélo à Bâle, mais que "j'étais libre d'utiliser ou pas la 2ème poignée et la 2ème batterie en attendant". Je leur ai répondu qu'ayant acheté ce kit neuf, j'ai droit à un échange standard sous garantie, et que de toute façon j'ai payé 250,- Fr suisses pour l'installation de ce kit, et qu'à ce titre aussi j'ai droit à la garantie. Il semblerait que ce 3ème lot de pièces soit mis à ma disposition à Bâle vers le 15 janvier...

 

 

 

 

Partage

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet