Stevens P18 Lite + équipement électrique ebike Maxon

J'ai fait équiper à Bâle chez Ost &Gemüse mon vélo hambourgeois Stevens P18 Lite d'un kit électrique Maxon.
Avec la boîte Pinion de 18 vitesses dans le pédalier, la courroie crantée Gates, mon vélo a reçu l'équipement électrique de la firme Suisse Maxon qui est un leader mondial dans le domaine des moteurs électriques et qui a équipé les robots qui ont roulé sur la planète Mars.

Il y a juste une manette rotative au guidon qui permet 3 niveaux d'assistance en continu ou la roue libre. Une position temporaire à retour automatique est possible pour une position boost si on pédale ou pour une "walk-assist" si on remonte de son garage en poussant le vélo. La position boost livre 50 Nm, le walk-assist pousse à 3 km/h, et les positions Power 1 à 3 donnent respectivement 10 Nm, 20 Nm ou 30 Nm. Il n'y a pas de display, les leds de la manette suffisent.

La batterie de 360 Watts est un prêt de la maison Maxon qui me sera échangée contre une batterie à 500 Watts dès qu'elle sera mise sur le marché en janvier 2018.

Bien que le moteur Maxon délivre un rendement exceptionnel de 85%, la batterie de 360 Watts est exagérément trop petite et ne permet qu'une autonomie maximale entre 57 et 62 kilomètres sur le plat, sans vent et sur une route de campagne sans feux-rouges.

Sur ce point Maxon se situe donc gravement en-dessous de la concurrence. Je me demande si une batterie de 500 Watts est suffisante, et c'est peut-être pourquoi Maxon a retardé de 6 mois la mise sur le marché. Peut-être que la "grande" batterie sera encore plus puissante que les 500 Watts annoncés. Pour l'équivalent de 2500,- € le kit ce serait la moindre des choses.

C'est un moteur à engrenages planétaires qui fait un léger bruit, mais qui est amusant et s'oublie vite. En roue libre il est effectivement libre à la différence des Bosch, et le passage au-dessus de la barrière d'assistance est comme sur un vélo normal, ça ne freine pas et on peut atteindre les 30 km/h sur le plat sans le frein "Bosch".
Avec ce Maxon je ne roule qu'avec Power 1 ce qui me suffit pour croiser entre 27,4 et 28,2 km/h. Le Maxon délivre 500 Watts au maximum.

Contrairement au S-Pedelec Bosch de mon ancien P1000 Fahrradmanufaktur que j'avais, la puissance délivrée par Maxon est constante. Le Bosch délivrait une puissance en % proportionnelle à celle que le cycliste fournit, jusqu'à une limite de 350 Watts. Je fournissais toujours 145 Watts musculaires en moyenne sur le très long terme.

Hormis cette batterie, je suis content de mon achat, mais il faudra absolument que Maxon livre une VRAIE batterie.

En paysage plus vallonné un cycliste moins entrainé que moi doit passer à Power 2, et l'autonomie ne serait alors plus que de... 30 kilomètres. En Power 3... !!!! ????
Mon Bosch S-Pedelec me permettait avec 50% d'assistance et une batterie de 400 Watts pas moins de 87 kilomètres, et avec la 500 Watts 115 kilomètres.
Mais je ne roulais jamais à 45 km/h, mais comme avec ce Stevens Maxon à 27 km/h. Ce Maxon est vendu pour 25 km/h, mais il régule doucement et on a encore une assistance à 27,4, voire 28,2 km/h.
Depuis le 27 X, je suis en contact avec le département technique de la société Maxon à Giswil en Suisse. Pour beaucoup d'objets je suis un peu une sorte de pilote d'essai: la remoque BeeZ que j'ai même fait améliorer, le trike HPV avec la boîte Pinion, la remorque fermée CTZ, le tube de selle byschluz, et maintenant le kit Maxon ebike.
 

 

 

 

Partage

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet