Lüneburg - Hotel "Elb-Matrose - le Marin de l'Elbe"

En tant qu'alsacien ma vision du monde ne peut que être bien obtue, et la compréhension d'un fleuve encore plus. Chez nous en Alsace, un fleuve est situé une dizaine de mètres au dessus de la route qui le longe. Il file droit comme un tracé au cordeau et son courant est très fort. Notre Rhin avait été canalisé par le Kaiser Willhelm II. pour ne pas laisser aux alsaciens cette idée du romantique Vater-Rhein, du Rhin-le père. La mythologie toute allemande devait être recentrée sur la Loreley. Du coup nous avions perdu ce paysage du Ried, de tous ces bras morts du Rhin, de ces zones naturelles de polders qui absorbent les crues et laissent place à une faune et une flore unique allant jusqu'aux orchidées. Ici l'Elbe est restée naturelle avec ces centaines et ces centaines de hectares de zones inondables. C'est alors étrange de voir les barges automotrices naviguer entre les roseaux. L'Elbe laisse la place aux rêves et les ponts qui l'enjambent font toujours plusieurs centaines de mètres pour dépasser souvent le kilomètre, voir 2 ou 3.

Pour aller au bord du Rhin il faut monter une raide digue de dix mètres et qui ne révèle que de l'eau. Pour aller au bord de l'Elbe, il faut descendre, pour un alsacien c'est comme si vous lui racontiez que la Terre est de nouveau plate.

.

Partage

Commentaires

1. Le 12 juil. 2018, 08:51 par Buggy

Tu es le nouveau vagabond des frontières!

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet