Gert Wingårdh, arkitekt

Walter Gropius, fondateur du Bauhaus, aurait sûrement apprécié ce bâtiment du suédois Gert Wingårdh, justement parce qu'il élimine avec une dimension inégalée sa liaison au sol, par l'emploi de juste quelques minces colonnes d'acier, et parce qu'il vit de ses façades de verre qui, chez Wingårdh ne cachent même plus des murs porteurs. Il n'y en a même plus.

Pourtant Gert Wingårdh dit lui-même que son architecture a rompu avec le Fonctionnalisme pour être une "architecture organique" qui utilise les forces et les énergies de l'environnement. Gert Wingårdh est aussi l'un des architectes de Bo01, le quartier 100% écologiquement et socialement durable que j'ai visité l'année dernière à Malmö.

.

.

Ici à Umeå l'amplitude thermique est de 80°, il a fait moins 42° cet hiver et il fait plus de 35° aujourd'hui. Je suis allé directement sur le chantier de Gert Wingårdh et j'ai demandé comment ils gèrent le pont thermique. Ils m'ont dit: "Fönsterna är trippel dubbelglasade - les fenêtres sont en triple double-vitrage".  Les suédois maîtrisent donc les ponts thermiques. Pour cet aspect le Bauhaus de Walter Gropius a été une catastrophe écologique et l'on dit que les architectes de l'époque ont externalisé les coûts d'isolation sur 4 générations futures.

Partage

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet