Ting1 de Gert Wingårdh à Örnsköldsvik

Vous vous souvenez du bâtiment en construction à Umeå qui surplombe Umeälven, le fleuve Ume. Ce bâtiment a supprimé la liaison au sol, il est en sustentation et chaque étage supérieur offre un porte-à-faux encore plus gigantesque par rapport à l'étage inférieur. L'architecte suédois est Gert Wingårdh.

Ici à Örnsköldsvik il a offert une tour d'habitation, Ting1 ou Tinghuset, de 50 mètres où chaque appartement est une jetée dans le vide.

Cette tour Ting1 est construite dans et au-dessus d'un atrium avec à sa base une surface carrée de 8 x 8 mètres.

C'est le Courthouse en anglais, le Tinghuset en suédois et tribunal en français. Ce tribunal n'a servi que quelques jours par an et a été mis en vente. Ting1 est l'association de "Ting" et de "ett" qui est le chiffre 1 en suédois.

L'atrium de la base avait été terminé en 1966 dans le style architectural appelé le Brutalisme, qui avait connu sa période de gloire de 1950 à 1970. L'Architecture Brutaliste est directement inspirée de Le Corbusier et de sa Cité Radieuse. Brutalisme vient du terme "béton brut" de Le Corbusier. La première utilisation du terme revient à l'architecte suédois Hans Asplund, qui l'a employé en 1949 pour décrire la Villa Göth réalisée à Uppsala par les architectes Bengt Edman et Lennart Holm. Ils ont ainsi évoqué le « nybrutalism - nouveau brutalisme » en suédois. Le Nouveau Brutalisme est issu du Modernisme qui provient des formes développées par Ludwig Mies van der Rohe du Bauhaus et par Le Corbusier.

La tour Ting1 est de 1967. C'est Gert Wingårdh qui a acheté cette immeuble de base et qui a proposé d'y ajouter d'une certaine manière et par-dessus le Tinghuset ce Ting1.

Cette tour Ting1 et l'atrium brutaliste sont deux copropriétés distinctes gérées par deux syndics de gestion différents.

A strictement aucun endroit ces deux immeubles n'ont un contact solidaire! Il y a 78 "balcons" pour 51 appartements et les couleurs sont de Bengt Lindström, un artiste suédois qui a été inspiré par Fernand Léger pour la palette  de couleurs et par les cubistes.

Cette tour ainsi que l'atrium situé sous elle sont énergétiquement à 100% autonomes. Il y a 5 pompes à chaleur qui puisent l'eau chaude à 250 mètres sous terre et qui produisent 250 Kw d'énergie. Ici, sur le Golfe de Bothnie qui est entièrement pris par les glaces tout l'hiver des températures négatives de moins 40° sont normales. On peut donc construire des maisons écologiquement actives. L'hiver, le Golfe de Bothnie peut se traverser à pieds, ce qu'avaient fait les troupes de Napoléon.

 "Wingårdhs arkitektur har av Gert Wingårdh beskrivits som "high organic". Begreppet uttrycker ett intresse för högteknologiska lösningar i kombination med sensuella, gärna naturlyriska, kvaliteter. Rationella planlösningar har gjort ovanliga och starka uttryck i fasader av natursten eller glas ekonomiskt möjliga. Ett genomgående drag i rumsarkitekturen är flöden som leds samman i en punkt eller passage för att uppmuntra spontana möten."

Et voici ma traduction >>> "L'architecture de Wingårdh a été décrite par Gert Wingårdh lui-même comme étant "hautement organique". Ce concept exprime un intérêt pour les solutions de haute technologie combinées avec des qualités sensuelles, avec de préférence un lyrisme naturel, et des qualités [architecturales, esthétiques, techniques et écologiques]. Les solutions rationnelles des plans ont permis une expression inhabituelle et forte des façades de pierre naturelle ou de verre qui sont économiquement réalisables. Une caractéristique continue de l'architecture spatiale se déverse dans un point ou un passage pour encourager rassemblements et réunions spontanées."

Gert Wingårdh intègre comme Coop Himelb(l)au la dynamique humaine et la prise de possession privée et publique des gens et des foules qui passent au travers, à côté ou aux alentours de ses réalisations ou qui y travaillent et y vivent.

Si vous vous rendez sur le site web www.wingahrds.se de Gert Wingårdh vous serez frappés par son layout. Il y a mis en premier toutes les photos de tous ses collaborateurs et seulement en dessous les réalisations.

Je définirais cette manière de ne pas se mettre soi en avant comme typiquement suédoise et qui contient un immense respect de l'autre et une grande confiance qu'il place en lui. Mais attention, j'ai aussi lu que le suédois met aussi définitivement, immédiatement et en une seul fois et sans palabres en dehors de sa sphère quelqu'un si la confiance a été détournée ou si les attentes communes ne se sont pas réalisées. On ne se rabiboche pas, mais il y a une grande discipline bien avant que ne pourrait se révéler une rupture émotionnelle ou intellectuelle.

Pour mes étudiants en Design et Architecture vous pouvez postuler ici pour un stage.

(à la fin du voyage j'irai à  Malmö vous montrer une autre réalisation de Gert Wingårdh, un centre commercial, mais avant, veuillez bien intégrer ce que je vous ai écrit. )

Partage

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet