Emporia Köpcentrum, Malmö - Gert Windgårdh arkitekt.

Pour saisir ce qui se passe à Emporia je vous invite à revenir sur ma synthèse entre l'architecte Gert Windgårdh et l'artiste cristallier Bertil Vallien. Cette synthèse est le simple produit de mon voyage en Suède et non pas de ma culture. Le nom même de l'architecte peut être interprété comme "jardin du vent".

Pour moi, je suis toujours fasciné par les vitrines en Scandinavie, par leur charte graphique, leur design qui ne donnent jamais dans l'agressivité. Pour moi les vitrines sont des œuvres contemporaines du flair et de l'esprit nordique, mais je les regarde aussi simplement telles quelles comme source d'inspiration du dessin et modèle de galerie, et jamais comme source de convoitise qui déclencherait en moi une impulsion d'achat.

Malmö a 318.000 habitants, Strasbourg 450.000.

Quand je pense au centre commercial Rive Étoile ou Centr'Hall de Strasbourg je vois de manière brute le provincialisme indécis de Strasbourg qui n'a jamais su et voulu en 60 ans prendre sa dimension de Capitale de l'Europe avec son Parlement Européen. A Strasbourg nos galeries offrent des vitrines à étalage de marchandises. On n'y montre pas la beauté et la beauté n'y va pas. La dimension catallactique n'attire pas les gens mais seulement la monnaie y est apportée. Elle fait courir; à Emporia les gens se promènent.

Partage

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet