det är ödet - c'est le destin - das ist das Schicksal

Vous pouvez cliquer sur la photo ci-dessus et ici pour entendre un saxophone très doux.

Marita est l'une des 5 femmes de tout le Meklenburg Vorpommern qui dirige un site hôtelier dans un manoir. Vous pouvez cliquer sur l'image. C'est pourquoi la TV de la NDR, télévision de l'Allemagne du nord, lui consacre une émission. Marita donne un concert au saxophone pendant le Grillabend.

L'été 2017, j'avais été constamment, de jour en jour, devancé, accompagné et suivi par les signes du destin, à ce point que j'avais intitulé mon voyage "det är ödet". Par exemple une semaine avant d'arriver fortuitement au manoir du Ostseegutshaus, j'avais acheté un polo avec un grand mammouth et Mammut écrit dessus, comme les motos Münch Mammut II de Thomas Petsch, le mari de Marita. Ce dernier séjour de cet été 2018 au Ostseegutshaus, me redonne ce signe tangible des interconnexions que nous créons autour de nous sans le savoir parfois à des centaines ou milliers de kilomètres de distance.

Il faut que je reprenne de fond en comble la rédaction de ce billet. La télévision de l'Allemagne du nord, NDR, est venue faire une émission sur Marita.

Marita a joué du saxophone et tellement mieux que cette après-midi au vernissage sur l'île de Poel.

Un couple plus jeune que moi, Carolina et Joachim de Cologne, et moi-même avaient eu une pulsion à plus bavarder ensemble. Déjà il y a trois soirs j'avais immédiatement eu l'impression de connaître la femme. Ce soir le mari me dit le même chose de moi.

Et bien, oui. Nous nous sommes vus au CEIPI - Centre d’Études Internationale de la Propriété Intellectuelle à Strasbourg où j'ai enseigné 15 ans en DESS/M2 de 1990 à 2005. Nous avons parlé des personnes illustres que nous connaissons qui sont des pointures européennes et internationales dans le Droit de la Propriété Intellectuelle à savoir Jean-Jacques Burst, Dieter Stauder et Pierre Nuss qui en sont les co-fondateurs, mais aussi de Lise Dybdahl de l'OEB - Office Européen des Brevets de Munich pour lequel j'ai  été traducteur juridique pendant 11 ans. Lise Dybdahl était la Directrice de la Direction Générale 5 dédiée au maintien des brevets, la Aufrechterhaltung der Patente.

Joachim et Carolina sont Patentanwalt - Avocats Conseils en Droit de la Propriété Intellectuelle et même jury pour la Eignungsprüfung, l'examen d'aptitude pour lequel je préparais mes étudiants.

Voilà, il faut de nouveau être si loin de chez soi pour se rendre compte que l'on fait partie du même monde et que l'on y a eu une belle place.

Avec ce billet s'arrête mon reportage de cet été 2018.

Partage

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet