essai attente

 

Ce post commencé le 13-XI-2019 est optimisé pour un écran 16/9
et actualisé avec l'avancée du tableau plus bas ou dans les comments.

---------

La Saison 1 a donné ~~ 275 tableaux entre le 6 mars 1978 à 18:30 et août 1992.
La Saison 2 a commencé le 15 novembre 2019 à 13:50.
Je me souhaite de tout cœur encourir la perpétuité.

En ce début de l'année 2020, cela fait bizarre pour ma génération.
Nous parlions toute notre vie l’œil allumé des "roaring twenties".
A présent nous entamons selon moi les soaring twenties, les années vingt où tout explose.

màj du 07/01/2020: Le smartphone dévie pour ce tableau curieusement les couleurs et met en avant sur la route des reflets qui perturbent l'équilibre parce que les parties paysage sont faites avec plus de matière qui en plus n'est pas sèche. Ces artefacts n'apparaissent pas en réalité et il y a un parfait équilibre de toutes les couleurs du paysage. La route est fabuleuse et envoûtante. Et au milieu la sortie dans le clair qui m'a conduit à vélo depuis l'appartement d'August Strindberg à Stockholm jusqu'au ferry à Nysnäshamn en direction de Visby en Gotland. On ne sait plus si la route est d'asphalte ou d'eau. Pour l'instant j'estime avoir tout réussi du tableau. Il faut le voir en vrai. Tous mes autres tableaux passent parfaitement à la photo, mais la matière est lisse et la palette sombre.

-----‐------

Ich glaube, es tut sich was.

Für meine Auferstehung habe ich die Wahl zwischen 6 Vor-Gemälden,
die ich im Sommer gezeichnet hatte.

Die vibrieren wortwörtlich stark, wenn ich sie berühre.

Die ganze Reise von Helsinki bis D wie Dessau
sah ich sie in mir sich mit den dort getroffenen Farben und Evenements weitergedeihen.

Ich habe sie fortwährend gerochen und gehört.

Zuletzt wird Oskar Schlemmer auch mit von der Partie sein,
aber nur sein Einfühlsames, als er uns in den 20er Jahren die Menschenseele überbrachte.

In meinem allerletzten Reisebericht hatte ich auch mich als Maler weiter verstanden und meine Dränge weiter verdeutlicht.

Und meine Sehn-Sucht weiter mit ihrer unverfassbaren Kraft ganz geöffnet empfangen.

----------------------

Jag tror att det händer något.

För min uppståndelse har jag valet mellan 6 förmålningar
som jag ritade på sommaren.

Vibrationen är bokstavligen stor när jag berör dem med handen.

Hela resan från Helsingfors till D såsom Dessau
jag såg dem i mig med färger och evenemenger som möts där.

Jag luktade och hörde dem hela tiden.

Sist men inte minst kommer Oskar Schlemmer också att delta,
men bara hans empatiska när han förde oss människans själ på 20-talet.

I min allra sista reseskildring hade jag också förstått mig själv som en målare och ytterligare klargjort min önskan.

Och fortsätta att ta emot mitt längtan beroende med sin otänkbara styrke.

.

màj à partir du 15/XI/2019 jusqu'à la fin du 1er tableau de la Saison 2 >>>

Mon esprit est entre la minuscule pointe de mon pinceau n°3 en martre Kolinsky
et les espaces arctiques conquis à vélo.

Je suis passé sur ce pont de  Risøyhamn dans les Lofoten lors des étés 2012, 2013 en recumbent bike et à vélo droit toujours sans moteur pour ma première conquête du Nordkapp en juillet 2014 et même sous ce pont lors du retour en août 2014 avec l'un des 19 ferries express côtiers de la compagnie maritime Hurtigruten. Chacun des 19 Hurtigruter a une webcam.
Voici l'image prise le 16 XI 2019 à 10:58:35 depuis le MS Nordkapp. Et ici vous avez sa position actuelle. Je conseille la minuscule pâtisserie de Risøyhamn. Vous y êtes accueilli comme leur propre enfant. Elle est juste à droite du pont. Dans cette pâtisserie les gens sont plus étonnés de nous voir venir que nous de venir à eux. C'est très rare sur cette terre de sentir que l'on est quelqu'un.

J'ai recommencé à peindre le samedi 15 XI 2019 à 14h27. Pour un premier rejet je suis content.

Le soir du premier jour j'ai pleuré, je croyais que c'était foutu.
Le lendemain j'ai offert sa tête à l'enfant, et j'ai compris que je n'avais rien perdu.
Je n'avais juste pas assez mis de l'huile d’œillette et mon matériau était trop visqueux.
Du coup on a l'impression de gratiné, et j'ai très discrètement adouci son corps les jours suivants.
Ayant fait dans le passé plus de 275 tableaux dans ma Saison 1, je sais vers quoi ce nouveau rejet pourra me mener.
Car une peinture est un rejet pour le peintre, et une fois terminé il devient projet pour les autres et pour le peintre.

Mon tableau a commencé à s'appeler "före barnuppgång - avant le lever de l'enfant".
Barn = enfant en suédois. Uppgång = le lever, mais ce mot est utilisé pour le lever du soleil.
Je me lève = jag står upp.

L'unique objectif de mon voyage septentrional à vélo de cet octobre 2019 entre Helsinki, Stockholm, Visby, Ystad et Trelleborg était que je me remette à la peinture à mon retour.
Dans mon ultime récit de ce voyage j'ai écrit pour me comprendre comme peintre et pour savoir ce que je voulais comme peintre en-dessus et en-dessous de la toile.

Et j'ai recommencé à peindre... en écoutant le premier morceau d'une composition de Trias, Theater de Klänge composée pour das Triadische Ballet de Oskar Schlemmer rejoué pour la première fois en 2014.

Pour l'instant mon tableau " barnuppgång på väg till Nynäshamn" en est là >>>

Je regarde depuis le 15 XI une cinquantaine de fois par jour le tableau en le mettant aussi à différents endroits, en y ajoutant au crayon des éléments, si bien que le Titre définitif est"barnuppgång på väg till Nynäshamn - le lever de l'enfant sur la route de Nynäshamn".

Je laisse la nuit une lampe dirigée vers le tableau et je me réveille très souvent pour me lever en sursaut et aller le voir par surprise pour le laisser me surprendre et me dire ce qu'il a à nous dire.

En ayant regardé déjà des centaines de fois cet enfant vert, je me suis mis à me demander:
"C'est qui cet enfant qui vibre? Comment va-t-il se lever?
Pourquoi montre-t-il la douceur de sa face qui ondule dans l'air, sous le jour et dans le silence?
"
Son silence ondulant comme une toile de soie chaude est une musique qui rejoint le premier mouvement du Trio N°1 de Brahms.

 

Le tableau était resté en dormance depuis le 17 XI quelques semaines intéressantes pour lui car depuis 3 semaines j'ai presque tous les jours une AG interpro
et une manifestation intersyndicale dans les rues de Strasbourg pour soutenir les anciens collègues et les Travailleurs en lutte.

 

Ça me fait du bien d'être en synesthésie depuis mon dernier passage à Helsinki et depuis que je me suis donné la chance de vivre en octobre à Helsinki, Turku, Stockholm, Visby, Fårö, Kåseberga et Dessau.
Je vois que mon voyage n'est pas terminé. Je vois aussi que ma rencontre avec le peintre Marc Savior m'a apporté qqch.

 

 

Vous voyez plus bas ce 1er tableau de ma Saison 2 et un tableau de 1984 de ma Saison 1.

Je ne viens de remarquer qu'aujourd'hui le 04/01/2020 la coïncidence ()routante qui n'est évidemment pas fortuite malgré les 36 années qui les séparent. Le triangle jaune venant de gauche, le bleu, et l'angle du coude de l'enfant debout qui correspond exactement à l'angle du bras droit qui est dans la toge blanche. Avec le chapeau des rizières c'est moi. Mais je n'émerge pas non plus de cette chape de plastique transparent qui doit être sûrement au-dessus d'un underworld Dasein.
36 années en apnée. La chaise est une chaise Thonet toujours fabriquée par la maison-mère et dont le design remonte à 1876.

 

Bis: vous voyez plus bas ce 1er tableau de ma Saison 2 et un tableau de 1987 de ma Saison 1 où il y a Prince, Coco Chanel et un enfant qui lit un magazine "more cat for fun". L'enfant a la même position que l'enfant vert. Je ne viens de remarquer qu'aujourd'hui le 09/01/2020 la coïncidence ()routante qui n'est évidemment pas fortuite malgré les 33 années qui les séparent. A y réfléchir, ceci ramène à Noël 1957 et à un enfant battu à terre. 62 ans en apnée.

Partage

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet