162 km - 4,1 Wh au Km - 663 Wh pour la boucle Kehl Breisach Marckolsheim - 6 heures 58 de route

 

Ma consommation est un peu plus élevée que pour ma virée précédente. J'avais du vent debout de 25 km/h jusqu'à Breisach.

 

Ce vent du Sud ne m'a pas poussé pour remonter au nord du côté alsacien parce que la très longue piste cyclable rectiligne le long du Canal du Rhône au Rhin est totalement protégée tout le long d'arbres et de buissons à droite et à gauche.

J'ai sillonné la région viticole du Kaiserstuhl sur le versant ouest de la Forât Noire qui est bien mieux exposée au soleil que la région viticole alsacienne sur le versant est des Vosges.

Une fois seulement j'avais fait une étape de plus de 160 kilomètres lors de mes expéditions arctiques en vélo droit à traction animale.

Avec ma remorque chargée je faisais mes étapes quotidiennes de 130 kilomètres en 10 à 11 heures sur la route car je lambinais, faisais tout le temps des pauses et souffrais tout de même physiquement tout le temps, mais il me fallait aller deux fois au Cap Nord et plusieurs fois dans les Lofoten et les Vesterålen.

Avec ce vélo électrifié je peux faire sans pause 90 kilomètres. Je suis une vraie locomotive à vapeur.

Des étapes de 200 kilomètres par jour sont maintenant envisageables pour moi. La selle et les poignées ne font plus mal et le mental n'est pas affecté. Même par plus de 30° je n'ai pas de gourde. Je mange deux pommes. Et je ne pense à rien. Après 130 kilomètres on commence tout de même à avoir envie que ça s'arrête, mais peut-être parce que je ne suis pas cet été en expédition en FIN, NO et SE à cause du Covid-19.

Hier, j'ai vu les premières colchiques. J'ai eu un excellent été en Alsace et au Pays de Bade.

 

 

 

Je suis toujours étonnés des prix inférieurs d'au-moins 1/3 dans la restauration en Allemagne.

 

 

 

 

 

 

 

.

Partage