Sommar 2018 - till Gotland

Fil des billets - Fil des commentaires

15 août 2018

det är ödet - c'est le destin - das ist das Schicksal

 

Hej Hej Marita,

wie gesagt, das Wort "Schicksalsschläge" ist in meiner story för mycket våldsamt - beaucoup trop violent.

Ich würde eher es so verfassen >>>
die  Verknüpfung unserer verflochtenen Lebens-Kreise, die wir fern vom Willen und Bewußtsein lebenslang aufbauen.

Die Sucher der Blauen Blume hatten auch keinen Begriff dafür. Schiller auch nicht.

Unser Leben gehört uns nicht und ist eine Verflechtung, in der wir gleiten und Wellen machen
und in der wir Wind abbekommen, auch wiederum von uns selbst, aber in einem höheren oder unteren Register.

Wir gehen nicht auf einer Kante, und mal ist das Gewicht auch nicht eher rechts oder links,
wir bewegen uns irgendwo auf einer Toundra, wo nichts markantes lenkt und wir trotzdem mit der Hand geführt werden.
Es gibt niemals eine Überschneidung der Kurven des Zufalls oder des Schicksals.

Das alles, um zu sagen, daß das Schicksal mir wieder während dieser neuen Sommer-Reise sehr oft zugewunken hatte,
und zuletzt habe ich eben zwei Tage später noch einmal davon erfahren, als ich schon Zuhause war.

mfG

Thomas

(Bild von links nach rechts: Igmar Bergman, Kunstwerk von Bertil Vallien, Schuhleiste aus dem Fagus-Werk)

 

-----------------------

Som jag sa är ordet "ödetsslag" i min historia för mycket våldsamt.

Jag vill hellre säga det här >>>
Anknytningen av våra sammanflätade cirklar av livet, som vi bygger livslångt ifrån viljan och medvetandet.

Blåblommans Sökare hade ingen aning. Schiller också.

Vårt liv är inte vårt och är en sammankoppling där vi glider och gör vågor
och där vi får vind, även från oss själva, men i ett högre eller lägre register.

Vi går inte på ena knivsegg, och ibland är vikten inte höger eller vänster,
Vi flyttar någonstans på en Toundra, där inget särskiljande styr och vi är fortfarande ledda för hand.

Det finns aldrig ingen korsning av kurvor, tillfällighet och ödet.

Allt detta för att säga dig att ödet hade återupplivat mig under denna nya sommarresa,
och
äntligen har jag fått ett eko igen bara två dagar senare när jag redan var hemma.

mvh

Thåmas

Partage

12 août 2018

Carmen de Georges Bizet - Posper Mérimée nettoie l'Allemagne, terre blafarde

C'est trop drôle pour que je me taise. Erfurt est une ville amusante.

Lire la suite...

Partage

11 août 2018

det är ödet - c'est le destin - das ist das Schicksal

Vous pouvez cliquer sur la photo ci-dessus et ici pour entendre un saxophone très doux.

Marita est l'une des 5 femmes de tout le Meklenburg Vorpommern qui dirige un site hôtelier dans un manoir. Vous pouvez cliquer sur l'image. C'est pourquoi la TV de la NDR, télévision de l'Allemagne du nord, lui consacre une émission. Marita donne un concert au saxophone pendant le Grillabend.

L'été 2017, j'avais été constamment, de jour en jour, devancé, accompagné et suivi par les signes du destin, à ce point que j'avais intitulé mon voyage "det är ödet". Par exemple une semaine avant d'arriver fortuitement au manoir du Ostseegutshaus, j'avais acheté un polo avec un grand mammouth et Mammut écrit dessus, comme les motos Münch Mammut II de Thomas Petsch, le mari de Marita. Ce dernier séjour de cet été 2018 au Ostseegutshaus, me redonne ce signe tangible des interconnexions que nous créons autour de nous sans le savoir parfois à des centaines ou milliers de kilomètres de distance.

Lire la suite...

Partage

Marita, http://www.saxophonistin24.de/ + vernissage de Marco Hanthack sur l'Ile de Poel

Aujourd'hui Marita a joué du saxophone à un vernissage de Marco Hanthack, un peintre régional. Pour les bèbbele coincés de cette Allemagne à l'est, Marita a joué de telle manière à ne pas les effrayer. Vous pouvez cliquer sur sa photo. Mais rassurez-vous elle a du talent.

Rendez-vous compte, depuis mon arrivée au Ostseegutshaus à Kleinströmkendorf am Salzhaff j'ai dormi d'affilée une nuit, un jour et une nuit. Faire du tourisme pour aller voir des choses à voir est tellement plus éreintant que d'aller au Nordkapp à vélo, je ne cesserai de le répéter. Vivement le retour du naturel, que je retombe sur ma selle. Je m'imagine tout de même que tout ce que j'ai vu de la civilisation sous ce ciel bleu scandinave impayable me rouvrira à la peinture à l'huile. Ceci je ne l'avais pas calé au fond du cerveau, et c'est en pleine conscience et perception synesthésique que j'ai vécu ce bel été suédois. Pour sûr.

Lire la suite...

Partage

9 août 2018

http://www.ostseegutshaus.de/ + la moto Münch Mammut II de Thomas Petsch + leçon de Design

.

Je suis de nouveau pour trois jours au manoir du ostseegutshaus.de à Kleinströmkendorf am Salzhaff chez Marita, saxophoniste, la femme de Thomas Petsch. Demain, la NDR - Nord Deutscher Rundfunk, la TV allemande vient faire une émission sur Marita.

Lire la suite...

Partage

Baltic Sail 2018: från Gedser till Rostock

Tous les ans les villes hanséatiques fêtent les vieux gréements lors de la semaine du Batic Sail 2018. De plus, Rostock fête ses 800 ans, si bien qu'il y aura presque 100 voiliers qui se rencontreront dans le port et qui feront des régates au large à la hauteur de Rostock Warnemünde. Ayant été champion universitaire régional de voile sur 5O5 vous pouvez vous imaginer mes sentiments.

Le ferry a tiré des bords entre les voiliers de Gedser, DK, à Rostock, DE. A l'entrée ou à la sortie du port de Rostock qui est assez étroite les navires ont mis les voiles en panne et progressent au moteur.

La dernière fois que j'ai embarqué et débarqué à Rostock c'était en 2010 avec ma Hotchkiss AM2 de 1925. Je vois que ma ligne éditoriale était la même.

Lire la suite...

Partage

8 août 2018

runt det vita tornet av Santiago Calatrava, Malmö - autour de la Tour Blanche

D'après mon podomètre j'ai marché 24,2 km en 3 jours dans Malmö.

Pour les explications sur Santiago Calatrava et le Turning Torso il faut se reporter à mon billet du 22 août 2017.

Lire la suite...

Partage

till "Turning Torso" av Santiago Calatrava, spansk arkitekt

Lire la suite...

Partage

barn vid bordet leker med en nyckelpiga - des enfants à table jouent avec une coccinelle

Vous pouvez cliquer sur l'image.

Les enfants suédois sont beaux et sages. Je n'ai jamais vu un enfant récalcitrant ni un ado faire le kéké.

Dans la moitié sud de la Suède les bébés sont élevés autrement que dans la partie nord. C'est si flagrant que je peux l'affirmer après 10 ans d'expéditions arctiques en Hotchkiss de 1925 ou à vélo.

Les bébés hurlent de l'aube à minuit avec une force absolument incroyable et les parents, à mes yeux, font comme s'il ne se passait rien.

D'autre part, à table c'est à mes yeux encore plus drôle. Les bébés pataugent à deux mains dans leur assiette, tambourinent avec la paume des mains ou les coudes dans la bouffe. Ça gicle, le petit frère s'en prend dans l’œil, maman sur sa blouse, et tout ce petit monde fait comme s'il ne se passait rien.

En fait, non. Maman retourne carrément l'assiette sur la table, comme ceci bébé peut faire de l'aquarelle avec les sauces et du body-painting à travers les manches. S'il ne reste plus assez de matières sur le plan de travail, maman en rajoute avec sa fourchette de sa propre assiette. Bébé ne manque jamais d'inspiration.

A la fin de la Performance, papa - deux mètres de long - se met à 4 pattes parterre et avec des essuies-tout nettoie intégralement le rayon d'action vertical et horizontal de bébé et ses mains, sa bouche, ses genoux. Il y a toujours comme dans les toaletter des rouleaux d'essuie-main. Tout le monde repart cool et content et bébé à peut-être mangé 5% de sa portion et hurle toujours.

Personne dans les restaurants ne remarque ni les cris stridents ni le jet d'artifice de la portion de bébé. Ingmar Bergman se tortillerait comme une chenille dans sa chrysalide.

Au nord de la Suède / Norvège tout est silencieux, propre, luthérien, souriant.

Partage

bussar och cycklar - les bus et les vélos

A Malmö les bus ont 4 essieux et les vélos 2. Pour les bus le moteur est à l'arrière, pour les vélos au milieu.

Lire la suite...

Partage

Emporia Köpcentrum, Malmö - Gert Windgårdh arkitekt.

Pour saisir ce qui se passe à Emporia je vous invite à revenir sur ma synthèse entre l'architecte Gert Windgårdh et l'artiste cristallier Bertil Vallien. Cette synthèse est le simple produit de mon voyage en Suède et non pas de ma culture. Le nom même de l'architecte peut être interprété comme "jardin du vent".

Lire la suite...

Partage

7 août 2018

Emporia, Gert Windgårdh arkitekt - Malmö Köpcenteret, le centre commercial

Hier j'ai visité le World Maritime University construit par l'architecte danois Kim Utzon.

Aujourd'hui je fais 13 kilomètres à pieds dans Malmö pour voir Emporia de l'architecte suédois Gert Wingårdh. J'avais déjà vu cet été à Umeå et Örnsköldsvik ses bâtiments qui défient le contact au sol ou qui sont "organiques".

Emporia est un centre commercial inauguré en 2012 qui a obtenu le 1er Prix du World Architecture Festival 2013. 18 millions de personnes apportent chaque année de l'animation à ce centre commercial le plus grand de Scandinavie. Emporia est au milieu d'un nouveau quartier de Malmö et qui est en construction.

C'est la deuxième fois de ma vie en 65 ans que je me réjouis d'aller dans un centre commercial. La première fois c'était vers 1966 où le premier centre commercial de Strasbourg avait été inauguré. Il s'appelait "Inno", se trouvait à Schiltigheim et le slogan publicitaire hurlé dans les haut-parleurs était "Pour tout achat, heureusement Inno est là". Cet éclatement des jouets à côté des salades donnait le sentiment d'être aussi fort qu'un cosmonaute, et on avait envie de pisser dans le pantalon.

Normalement il n'y a jamais de surface sonore en Suède dans les centres et galeries commerciaux et dans les restaurants. On verra si Emporia s'est inventé la nécessité de se couvrir / cacher / dissimuler dans du son. Je vous ferai une vidéo.

màj de 11:51 >>> pour voir la vidéo >>> clic.  Lyssna på tystnaden! Ecoute le silence!

I Gert Windgårdhs Emporia seglar jag nu som i Bertil Valliens båt.  En Emporia je navigue maintenant comme dans le bateau de Bertil Vallien. Men i den här båten rör sig människor och utseende. Mais dans ce bateau bougent les gens et les regards. Det är Emporias mirakeln. C'est le miracle d'Emporia.

Comme l'artiste cristallier Bertil Vallien, l'architecte Gert Windgårdh à froissé ensemble le ciel, les abysses pélagiques et chtoniens et absolument tous leurs intermédiaires infernaux, telluriques et célestes.
Et ici la personne, la Persona, a non seulement le droit de cité, elle l'embaume et s'imprègne de son essence sans se perturber jusqu'à en réconcilier Ingmar Bergman avec lui-même.

Lire la suite...

Partage

Mor och barnhuvudet av Charlotte Gyllenhammar - Mère et Tête d'enfant

Mor, Mère

Lire la suite...

Partage

"Människan och Pegasus" - Statu av Carl Milles, Skulptör

Il est intéressant que le titre de cette œuvre mette d'abord l'homme en avant, alors que Pégase traverse l'éther avec ses ailes depuis la nuit des temps, et c'est lui qui a donné l'idée à l'homme de s'envoler, mais pour aussi pouvoir revenir. Le dernier vol est historié au moins depuis les bildstenarna de Bunge.

Je suis heureux, dans le sens où je peux converser de diesel, de Bergman, de couple-moteur et d'arbre à cames ou de design avec les gens qui me prêtent l'oreille.

Loin de son pays et dans la mouvance d'une autre langue, on apprécie aussi encore plus le sens profond ou léger de chacun des mots maternels que l'on emploie. La découverte du suédois permet un sondage de son français et l'on se rend compte que des mots très simples de sa langue sont beaux et surprenants et beaucoup plus transparents qu'on ne le pense, même si leurs racines passent par le grec ou le latin. Chaque mot roule dans la bouche et dans la tête.

De plus, les suédois sont beaux, hommes, femmes, enfants, bébés. Le rayon incident du soleil porté sur un bronzage léger mais intense et d'une régularité irréprochable permet aussi de poser son regard sur des congénères. Je suis au théâtre des lumières, des mots et des tracés.

Et ici människan, l'homme - l'humain, surplombe Pégase. N'est ce pas une envolée lyrique avec un verbe aussi terrible et furieux?

Lire la suite...

Partage

6 août 2018

Malmö - World Maritime University by Kim Utzon

Cette World Maritime University qui forme des postgraduates a une extension moderne construite par l'architecte danois Kim Utzon. C'est une agence de l'ONU.

Et toujours pour mes étudiants en Design et Architecture, à l'horizon au centre on voit le Turning Torso, la tour en vrille de Santiago Calatrava.

Demain je vais faire 13 kilomètres à pieds dans Malmö pour voir 3 réalisations de l'architecte suédois Gert Wingårdh. J'avais déjà vu cet été à Umeå et Örnsköldsvik ses bâtiments qui défient le contact au sol ou qui sont "organiques".

Lire la suite...

Partage

Malmö med ett annat utseende - Malmö avec un autre regard

En allant au Nordkapp à vélo l'esprit n'est pas dérangé, déplacé de son rang. Dans une ville historique, riche, économique, culturelle où la mouvance est le maitre-mot, l'esprit est terrifié par ce tricot.

Pour commencer mon cycle de photos sur Malmö, où je reste 3 jours, j'ai encadré des détails sans correspondance.

Car il est sûr, une fois rentré à la maison, il faudra que le voyageur décante comme la levure dans une brassée.

Lire la suite...

Partage

Huseby Bruk

Je sui à Huseby Bruk.

Aujourd'hui j'ai roulé sur plus de 200 kilomètres sur la route que j'avais prise en 2011 et 2016 à vélo en revenant de Stockholm ou en y allant. A chaque fois que je prends une de mes anciennes  routes à vélo je me dis que ce n'est pas possible, mais je m'attends tout de même à me rencontrer moi-même sur la route par ci par là. Ce n'est pas idiot comme idée puisque j'ai du mal à m'imaginer que j'avais bien fait tout ceci, que j'en avais été capable à vélo, mais je me le remémore. Alors à de tels points de confusion des consciences, à de tels moments on sent bien que l'on est plusieurs personnes à la foi. Et c'est de loin plus qu'un simple dédoublement de la personnalité. D'ailleurs je sais depuis plusieurs décades que mon corps et mon esprit ne vivent pas la même histoire sans pour autant se désagréger l'un l'autre. Ils sont toujours étonnés de coexister, mais l'esprit au moins sait que je ne peux vivre dans le corps d'un autre. Il y a un lien essentiel, mais que je n'ai toujours pas compris.

Lire la suite...

Partage

5 août 2018

Bergdala: glasbruk och glasmuseet - fabrique de verre et musée du verre

Dans ce glasriket, ce royaume du verre, du comté du Småland vous trouverez des manufactures et fabriques de verre (glasbruk), des souffleries (glasblåseri / glasblåsning) et des musées comme celui de Bergdala près de Hovmantorp. On y trouve des pantografer, une flaskblåsningsmaskin (machine manuelle à souffler des bouteilles avec de l'air sous pression), des guillocheringsmaskiner, etc. Le www.bergdala-glastekniska-museum.se est absolument à visiter et les deux guides sont très ouverts et dévoués. Bien sûr je n'ai demandé que la visite guidée en suédois.

Lire la suite...

Partage

Bertil Vallien - Skulptör, glaskonstnär, keramiker, formgivare / Kosta Boda

Lire la suite...

Partage

"småbåt - petit bateau" , Bertil Vallien / Kosta Boda

Comme l'année dernière je me suis offert une pièce numérotée de Bertil Vallien. Regardez la vidéo.

Lire la suite...

Partage

- page 1 de 6